Biennale de la poésie 2020

Il y a un virus qu’il est bon d’attraper en souhaitant qu’il ne nous quitte jamais :
c’est le virus de la poésie.
La poésie c’est avant tout une philosophie de vie, une façon d’aborder tous les sujets du vivant avec curiosités et élans.
La poésie nous protège, nous défend et nous soigne.
C’est pour cela qu’en ces temps de confinements nous avons opté pour la proposition d’une édition de la biennale de la poésie avec les écrans comme fenêtre vers ce qui se passe à Lizières.
Lizières, centre de cultures et de ressources, est à l’origine de la biennale.
La première édition était dédiée à la zone fertile qu’il peut y avoir entre poésie et philosophie.
Pour celle-ci c’est l’espace entre poésie et bande dessinée que nous proposons aux artistes qui viennent en résidences à Lizières pour cette occasion.
Nous vous proposons ici un regard sur leurs travaux en attendant de vous recevoir bientôt pour partager l’exposition à Épaux-Bezu.

Cette biennale a le soutien de la Région Haut de France, la Communauté d’Agglomération de Château Thierry et les Amis de Lizières.

Bienvenus à AïE, Poésie et Bande Dessinée.

www.lizieres.org

Almendra Benavente

le jeudi 04 juin 2020

otro tiempo

hace un mes,

hace un año

el invierno

me hacía daño

 

el cielo está cubierto

gris,

como los adoquines

que brotan del cemento

moteado,

como el gato del vecino

que lleva perdido dos semanas

 

pasa un mes,

pasa un año

aunque insisto,

no es verano

 

las ramas se abren

azotándose contra los cables

no detienen la radio

la voz de alguien que reclama

no recibí tu carta

 

sobre la alfombra

un rayo

atraviesa un momento

pero

¿qué tan libre soy

cautiva del tiempo?

 

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.