Biennale de la poésie 2020

Il y a un virus qu’il est bon d’attraper en souhaitant qu’il ne nous quitte jamais :
c’est le virus de la poésie.
La poésie c’est avant tout une philosophie de vie, une façon d’aborder tous les sujets du vivant avec curiosités et élans.
La poésie nous protège, nous défend et nous soigne.
C’est pour cela qu’en ces temps de confinements nous avons opté pour la proposition d’une édition de la biennale de la poésie avec les écrans comme fenêtre vers ce qui se passe à Lizières.
Lizières, centre de cultures et de ressources, est à l’origine de la biennale.
La première édition était dédiée à la zone fertile qu’il peut y avoir entre poésie et philosophie.
Pour celle-ci c’est l’espace entre poésie et bande dessinée que nous proposons aux artistes qui viennent en résidences à Lizières pour cette occasion.
Nous vous proposons ici un regard sur leurs travaux en attendant de vous recevoir bientôt pour partager l’exposition à Épaux-Bezu.

Cette biennale a le soutien de la Région Haut de France, la Communauté d’Agglomération de Château Thierry et les Amis de Lizières.

Bienvenus à AïE, Poésie et Bande Dessinée.

www.lizieres.org

Clément Philippe

le vendredi 24 juillet 2020

L’élégance du marbre
Jointe au mystère des mots.
N’accable pas l’esprit.
N’accable pas tes pas.
N’accable ni la mer, ni la neige.
Ni rien qui puisse exaspérer ta voix.
Non plus les rebords d’une faible lumière.
Où les femmes inquiètes pleurent en secret.

Le tambour des vaincus.
Le mutisme des pierres.
Reste que, hors des pourtours du rien et sans l’aide d’un lierre,
Les rencontres auront lieu.
Une force inconnue nous pousse vers un dieu déjà mort
Et rendu à l’immensité de la lumière.
Autant qu’elle puisse investir un bout de sens, la parole se sait…

Détours (extraits)
Roch-Gérard Salager

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.