Biennale de la poésie 2020

Miji Yoon

le jeudi 16 avril 2020

HORS FAIX

Une nuit, elle se réveilla
dans une lumière blanchâtre.
Elle fit le premier pas
vers la fenêtre ouverte.
Les pierres de gué la guidèrent.

( à suivre )

2 réponses à “HORS FAIX”

  1. Eleonore Pironneau dit :

    Coup de cœur pour cette narration délicate qui laisse la place aux images mentales du regardeur. Et le paradoxe poétique de cette fenêtre qui s’ouvre sur la terre ou le ciel, selon.

  2. Kyoo dit :

    J’ai bien aimé regarder tes installations. 잘지내요~

Un commentaire ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.